Instagram.Email.

Avempace, un Savant Immortalisé sur la Lune

Culture
30/11/2020
par 
.
No items found.

Abu Bakr Mohammed ben Yahya ben as-Sayegh communément appelé Ibn Bâjja, ou par son nom latinisé Avempace né en 1095 à Saragosse, en Espagne et mourut à Fès au Maroc. Il était non seulement un grand penseur arabo-musulman, mais aussi un politicien actif dans la société marocaine qui servit au poste de ministre pour les Almoravides. Avempace écrit abondamment sur l'astronomie, la logique, la philosophie, la musique, la botanique, la médecine, la psychologie et la poésie.

Couverture de « Kitab al-Nafs »

Son livre, « Kitab al-Nafs » (Livre sur L'Âme) un traité philosophique axé sur la psychologie et les principes de la logique et la raison. Bien que ce traité établisse un parallèle avec l'ouvrage d'Aristote De Anima (Sur l'âme), avec lequel il est souvent comparé, il ne s'agit pas d'un commentaire explicite de celui-ci. Avempace eut une influence sur Averroès (1126-1198 apr. J.-C.), un philosophe andalou célèbre pour être le « le commentateur d'Aristote » pendant l’ère Almoravide / Almohade.

Avempace avait des dons particuliers pour la chanson et pour la musique qui lui valurent la reconnaissance des puissants. Il a écrit un traité de musique et a composé des chansons populaires. Le manuscrit contient une série des œuvres d’Avempace, dont sa plus célèbre : la Règle du Solitaire. Dans cette série, trois passages traitent la musique. Les deux premiers concernent la théorie de l'audition (production du son, transmission, perception, la nature des corps qui produisent des sons, la vibration de la corde de luth, différence entre son et note musicale, voix humaine). Le troisième passage concerne la mélodie : correspondance des proportions de la musique céleste et terrestre, les éléments naturels, les humeurs, etc.

On attribue à Avempace la synthèse entre musique d’Orient, musique berbère et musique hispanique ainsi que le zajal forme poétique destinée au chant et qui a perduré à travers le romancero.

Avempace, philosophe et poète, a chanté ce petit poème une nuit près de la tombe de l'un de ses amis alors que la lune montait dans le ciel :

Ton ami vient d’être mis dans la tombe
Et toi tu parais après sa mort
Que ne te voiles-tu pas
Afin que ton éclipse soit un habit de deuil pour lui.

Les écrits d'Avempace sont disponibles dans certaines des meilleures bibliothèques du monde, telles qu’Oxford, l'Escorial, Berlin, Le Caire, Taskent, Istanbul et Bagdad.

En 2009, en l’honneur de ses accomplissements, L’Union Astronomique Internationale fondée en 1919 décide de baptiser un cratère lunaire en son nom.

No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
No items found.
Références :