Instagram.Email.

L'Émirat de Nekor, Premier État Musulman en Afrique du Nord

Histoire
3/8/2021
par 
.
No items found.

L’émirat de Nekor fut une principauté située dans la région du Rif. Cet émirat se situait dans l’actuelle province d’Al Hoceima, près de Bni Bouayach.

La principauté fut la première organisation politique musulmane en Afrique du Nord. Celle-ci s’éleva un siècle avant les Idrissides, fondateurs de Fès qui islamiseront les tribus berbères présentes. L’émirat de Nekor et la dynastie Idrisside furent alors deux États frontaliers.

No items found.

L’émirat fut fondé en 710 par Al-Himyari Ibn Mansour Salih. Celui-ci jouera un rôle déterminant pour le processus d’islamisation du Rif. Il sera agréé par la population de Temsamane, qui deviendra la première à se convertir, suivie des autres tribus de la région. Ibn Salih a établi cet émirat dans une optique de fidélité envers la dynastie Omeyyade, sous le règne du calife Abd Al Malik Ibn Marwan. L’émirat aura établi des relations amicales avec le califat, traduites par beaucoup d’échanges.

No items found.

En raison de la famine qui affligeait l'Andalousie durant cette période, de nombreux Andalous s‘installèrent dans la zone d’Ajdir. L’émirat fut riche en ressources naturelles et connu un boom économique sans précédent.

Bien que les Idrissides ne prêtaient pas allégeance à l’émirat, ils entretenaient de bonnes relations avec ce dernier. Ahmed ben Idris II épousa ainsi Umm Al Saad bint Saleh, la sœur de Saeed. Il vécut avec elle dans la ville de Nekor jusqu'à sa mort.

Ibn Salih resta parmi eux jusqu'à sa mort en 749. Il fut enterré en bord de mer, près du village qui conserve à ce jour son ancien nom Iqati. L’émirat a vu régner 12 émirs, les tombeaux y sont toujours présents.

No items found.

Dans l’ouvrage « Des Routes et des Royaumes », Al-Bakri nous rapporte un raid viking par les chefs Hastein et Björn Ironside sur Nekor, au milieu du IX siècle. Il est raconté que 2 filles de l’émir ont été prises en otage et que leur caution ont été payées par les Ommeyades.

Les Aït Ouriaghel ont eu une relation compliquée avec l’émirat. Selon El Bekri — durant le règne de l’émir Salih II ibn Sa’id (803-864) — les tribus rifaines des Aït Ouriaghel et des Igzenayen se révoltèrent en soutenant le frère de l’émir, Idris.

Politiquement rallié aux Omeyyades de Cordoue, l’émirat était également la cible de plusieurs offensives de l’Empire Fatimide et des tribus bédouines dirigées par Musa ben Abi Al Afia.

Image
No items found.

Ainsi, l'émirat de Nekor était au milieu du conflit Omeyyade-Fatimide jusqu'au moment où il fut annexé par l’empire Almoravide dirigé par Yusuf ben Tashfin. Ce dernier rasera la ville.

Image

Il est largement admis que la famille Salihide descend des Himyerites, situés dans l'actuel Yémen. Ya'qubi, après avoir visité le royaume au IX siècle, a nié cela et a affirmé que les Salihides seraient des Berbères de la tribu Nafzawah.

No items found.
No items found.
Références :

Description de l'Afrique septentrionale / par El-Bekri ; traduite par Mac Guckin de Slane

Auteur : Bakrī, ʿAbd Allâh ibn ʿAbd al-ʿAzīz Abū ʿUbayd al- (1040-1094)

Des Routes et des Royaumes

Auteur : al-Bakrī

A More Precise Dating of the as - Saqaliba Rebellion in the Medieval Maghrib

Auteur : D. Rozmus

Music in Iberia to 711

Auteur : Dwight F. Reynolds